Jeu et réalité

Image

Donald W. Winnicott, Janvier 2002, Gallimard

Cet ouvrage a pour point de départ l'article, devenu classique, que l'auteur a consacré aux « objets transitionnels ». La suite: une conception du jeu, par quoi il faut entendre une capacité de créer un espace intermédiaire entre le dehors et le dedans, capacité qui ne s'accomplit pas dans les jeux réglés, agencés comme des fantasmes ou des rituels, mais qui se situe à l'origine de l'expérience culturelle. Il énonce enfin une théorie des lieux psychiques une nouvelle topique - dont nous commençons à apercevoir l'originalité, par rapport aussi bien à Freud qu'à Melanie Klein.

Pédiatre et psychanalyste, D.W.Winnicott est une grande figure de la psychanalyse britannique. Sa découverte théorique majeure, le phénomène transitionnel, correspond au moment où l'enfant sort de l'illusion de pouvoir créer l'objet de son désir, illusion engendrée et entretenue par la bienveillance maternelle qui va toujours au-devant des attentes supposées du nourrisson et du bébé. L'enfant surmonte cette désillusion à l'aide d'un objet quelconque mais irremplaçable (pouce, peluche...) par lequel il crée entre lui et le monde l'univers du jeu.

 

Lien vers l'ouvrage

Image