Accueil > Le jeu pédagogique > Bibliographie2 > Langues vivantes > L'activité de jouer et ses conséquences dans l'apprentissage des langues

L'activité de jouer et ses conséquences dans l'apprentissage des langues

Image

Barbara S. Villez, 1994, thèse de doctorat

 

Le but de cette thèse est d'examiner le jeu en tant que technique dans l'apprentissage des langues étrangères. Pour ce faire, les théories du jeu, des définitions du jeu, ses fonctions principales et une typologie des jeux, surtout selon les différents groupes d'âge, sont étudiées.

Nous avons insisté sur la distinction entre le jeu règle, fixe et l'activité spontanée, ouverte, qui est celle de jouer, ce qui a abouti a un modèle de l'activité de jouer qui encourage la créativité, l'imagination et la spontanéïté en classe de langue.

Un modèle de l'activité est développé pour servir d'outil d'évaluation des exercices utilisés dans des cours de langues.

 

La deuxième partie fait le constat des jeux prévus dans les différentes classes de primaire et secondaire en général, dès les cours de langues à l'ecole et dans les cours de formation permanente, et dans une méthodologie particulière, de silent way, fondée sur le jeu,

 

la troisième partie étudie l'utilisation réelle des jeux dans les cours observés, et l'application de l'activité de jouer à des enseignements plus complexes tels que l'anglais juridique et leurs implications à la formation des enseignants de langues etrangères.