Accueil > Le jeu pédagogique > Bibliographie2 > Langues vivantes > L'apprentissage de l'Anglais par le jeu en cycle 3 : une démarche réaliste ?

L'apprentissage de l'Anglais par le jeu en cycle 3 : une démarche réaliste ?

Image

Claire Martha, 2000, Mémoire d'IUFM

 

I INTERETS DU JEU DANS L'APPRENTISSAGE DE L'ANGLAIS

    1) Le jeu est source de motivation
    2) Avec le jeu, on travaille "sans s'en rendre compte"
    3) Le jeu permet de mettre l'accent sur l'oral
    4) Le jeu pour favoriser le bain linguistique
   

 

5) Les jeux offrent des possibilités d'exploitation multiples
        a) Des jeux en autonomie, en pairwork, ou en collectif
        b) Des jeux dedans, des jeux dehors
        c) Des jeux avec ou sans stylo
        d) Des jeux avec ou sans gagnant
    6) Des jeux réinvestissables pour de nombreuses notions

 

II LES LIMITES DU JEU DANS L'APPRENTISSAGE

    1) Un apprentissage artificiel ?
    2) Les problèmes dus à l'absence d'écrit et de systématisation
    3) Le bain linguistique : une utopie ?
    4) Des jeux aux effets retors...

 

III QUEL COMPROMIS ADOPTER?

    1) La question de la systématisation en parallèle avec les jeux
    2) La question de l'écrit
    3) Les "outils" complémentaires au jeu

 

Lien vers l'ouvrage