Accueil > Le jeu pédagogique > Bibliographie2 > Langues vivantes > Peut-on enseigner l'allemand par le jeu en cycle 3 ?

Peut-on enseigner l'allemand par le jeu en cycle 3 ?

Peut-on enseigner l'allemand par le jeu en cycle 3 ?

Gaëlle Fage, Mémoire d'IUFM, 2002

 

1. INTERETS DU JEU DANS L'APPRENTISSAGE DE L'ALLEMAND EN C3

    1.1. Des jeux variés à la disposition de l'enseignant
    1.2. le jeu, exutoire et relaxant
    1.3. Le jeu, source de motivation
    1.4. Le jeu ou la mise en avant de l'oral et de l'action
    1.5. Le jeu favorise le bain linguistique


 

2. LES LIMITES DU JEU DANS L'APPRENTISSAGE DE L'ALLEMAND EN C3

    2.1. Des activités peu linguistiques
    2.2. L'absence d'écrit
    2.3. Comment évaluer le jeu?
    2.4. Le jeu, une fausse idée de l'apprentissage des langues au collège

 

3. LA NECESSITE D'ASSOCIER LE JEU A D'AUTRES ACTIVITES

    3.1. Du rabachage parfois inévitable
    3.2. L'alternance de phases d'apprentissage et de jeux
    3.3. Le réinvestissement de séance en séance
    3.4. Une trace écrite
    3.5. L'utilisation du corps de l'enseignant
    3.6. D'autres aides utiles à l'apprentissage

 

Lien vers l'ouvrage

 

 

Peut-on enseigner l'allemand par le jeu en cycle 3 ?